base de donnée
0

Qu’est-ce qu’une base de données relationnelle ? Quels sont leurs avantages ? Eh bien, la facilité d’utilisation, la flexibilité, la sécurité et les performances en sont quelques-uns. Pour un aperçu des bases de données relationnelles et de leurs avantages, lisez cet article.

Qu’est-ce qu’une base de données ?

Une collection structurée d’enregistrements est connue sous le nom de base de données. La façon dont une base de données est structurée est définie par le modèle de base de données. Le modèle hiérarchique, le modèle réseau, le modèle objet et le modèle relationnel sont quelques-uns des modèles les plus couramment utilisés dans la structure des bases de données. Une base de données facilite le stockage organisé de données sous forme d’enregistrements. Les enregistrements peuvent être interrogés de différentes manières pour extraire des informations de la base de données. En raison du stockage organisé des données, une base de données devient un outil utile de stockage des données.

Les bases de données constituent le niveau de base de tout système à plusieurs niveaux. Les informations traitées et manipulées par les autres couches d’un système à n niveaux sont fondamentalement stockées de manière structurée dans une base de données. Prenez l’exemple d’une organisation. Comment pensez-vous qu’elle stocke les informations sur ses employés et ses clients ? Oui, elles les stockent dans une base de données. Imaginez un site Web et où pensez-vous que le site conserve les informations de connexion de ses utilisateurs ? Là encore, la réponse est : une base de données.

Après avoir réalisé l’utilité des bases de données dans les systèmes logiciels, introduisons-nous à ce concept. Une base de données est composée de tables, qui sont composées d’enregistrements. Il y a une clé primaire associée à chaque enregistrement et elle sert à son identification unique. Chaque enregistrement possède une clé primaire unique et également les informations relatives à l’entité associée à cet enregistrement. Chaque champ de la base de données peut être appelé attribut et les données d’une table peuvent être récupérées sur la base des attributs de la base de données. Les requêtes de recherche permettent de récupérer facilement les données de la table, prouvant ainsi l’importance de la nature organisée des données dans une base de données.

Une introduction aux bases de données relationnelles

L’un des modèles de base de données les plus utilisés est le modèle relationnel. Il a été développé par Edgar Codd en 1969. Ce modèle fournit une méthode déclarative pour la spécification des données et des requêtes. Dans le modèle relationnel d’une base de données, les utilisateurs de la base de données déclarent directement les informations qu’ils souhaitent extraire de la base et se déchargent de la responsabilité de décrire les structures de données utilisées pour stocker les données. Une base de données qui confirme le modèle de base de données relationnelle est connue sous le nom de base de données relationnelle

Il s’agit d’une base de données relationnelle.

Une base de données relationnelle est une collection de relations ou de tables. Les lignes d’une table dans une base de données relationnelle sont connues comme des tuples et chaque colonne d’une table est appelée un attribut. Par définition, une relation devient un ensemble de tuples ayant les mêmes attributs. Les opérations qui peuvent être effectuées sur les relations sont select, project et join. L’opération de jointure combine les relations, les requêtes de sélection sont utilisées pour la récupération des données et l’opération de projet identifie les attributs. Comme d’autres modèles de bases de données, même les bases de données relationnelles prennent en charge les opérations d’insertion, de suppression et de mise à jour. Voyons maintenant les avantages des bases de données relationnelles.

Avantages

Support des opérations basées sur la théorie des ensembles

Basiquement, les bases de données relationnelles sont basées sur la théorie des ensembles relationnels. La normalisation est un composant essentiel du modèle relationnel des bases de données. Les opérations relationnelles, supportées par les bases de données relationnelles fonctionnent mieux avec des tables normalisées. Une base de données relationnelle supporte l’algèbre relationnelle, et par conséquent les opérations relationnelles de la théorie des ensembles. Outre les opérations mathématiques sur les ensembles, à savoir l’union, l’intersection, la différence et le produit cartésien, les bases de données relationnelles prennent également en charge les opérations de sélection, de projet, de jointure relationnelle et de division. Ces opérations sont uniques aux bases de données relationnelles.

base de donnée sécurité

Vues dynamiques

Les bases de données relationnelles prennent en charge un concept important, celui des vues dynamiques. Dans cette base de données, une vue ne fait pas partie du schéma physique, elle est dynamique. Par conséquent, la modification des données d’une table modifie les données représentées par la vue. Les vues peuvent sous-ensembler les données, joindre et simplifier des relations multiples, masquer dynamiquement la complexité des données et réduire les besoins de stockage des données.

Des opérations simples et des relations définies

Les bases de données relationnelles utilisent le langage SQL, qui est un langage facile et lisible par l’homme. Les instructions SQL se présentent sous la forme d’instructions simples, qui peuvent être mises en œuvre dans la base de données. La plupart des fournisseurs de bases de données prennent en charge la norme SQL. La technologie concurrente des fichiers plats permet un stockage séquentiel des données et ne fournit pas aux utilisateurs d’options de recherche et d’interrogation. En revanche, les bases de données relationnelles offrent aux utilisateurs des opérations simples pour manipuler les données dans les bases de données et les récupérer. De plus, les bases de données relationnelles établissent des relations définies entre les tables, donnant ainsi à leurs utilisateurs une image complète des données stockées.

Sécurité

Les bases de données relationnelles offrent une excellente sécurité. Elles prennent en charge les autorisations d’accès qui permettent à l’administrateur de la base de données de mettre en œuvre des autorisations basées sur les besoins pour l’accès aux données dans les tables de la base de données. Les bases de données relationnelles prennent en charge le concept d’utilisateurs et de droits d’utilisateurs, répondant ainsi aux besoins de sécurité des bases de données. Les relations sont associées à des privilèges tels que le privilège de création, le privilège d’octroi, les privilèges de sélection, d’insertion et de suppression, qui autorisent différents utilisateurs pour des opérations correspondantes sur la base de données.

Les autres avantages importants des bases de données relationnelles sont leur performance, leur puissance et leur support aux nouvelles technologies matérielles, comme aussi leur flexibilité et leur capacité à répondre à tous les types de besoins en matière de données. Ces bases de données sont évolutives et fournissent un support pour la mise en œuvre de systèmes distribués.

Du fait de leurs avantages et de leur application dans les opérations de stockage et de récupération des données, les bases de données relationnelles ont révolutionné les systèmes de gestion des bases de données.

PS3 de Playstation Vs PS3 Slim de PlayStation

Previous article

Comment utiliser la restauration du système d’un PC

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *