cigarette électronique
0

La cigarette électronique figure parmi les meilleures alternatives au sevrage au tabagisme. Elle présente moins de dangers pour la santé qu’une cigarette traditionnelle. Mieux encore, le vapoteur peut choisir librement sa dose de nicotine en fonction de ses besoins et de ses objectifs. Suivez ce guide pour maîtriser facilement l’utilisation d’un e-cigarette.

La cigarette électronique, kesako ?

La cigarette électronique, également appelée e-cigarette ou encore e-cig, désigne un dispositif électronique qui imite la cigarette traditionnelle. Elle a pour but principal de substituer la sensation mais aussi la fumée du tabac. En absence de combustion, la vapeur produite ne risque pas de créer des effets négatifs pour le vapoteur ni pour son entourage. Autrement dit, vapoter dans une pièce fermée s’avère convenable.

Aux yeux des professionnels de la santé, ce type de cigarette révolutionnaire n’est pas reconnu en tant que produit de sevrage tabagique. Le fumeur peut encore miser sur de l’e-liquide avec la même dose de nicotine. Par ailleurs, cet appareil permet de diminuer constamment la consommation de nicotine. Au fil du temps, le vapoteur continuera d’utiliser la cigarette électronique, mais avec de l’e-liquide sans nicotine.

utiliser e-cigarette

Mode d’emploi d’une cigarette électronique

La cigarette électronique rassemble deux composants principaux :

  • Batterie : Source d’énergie électrique, permettant d’actionner l’appareil. Elle alimente la résistance électrique. Cet élément présente généralement une capacité de 90 mAh à 3500 mAh.
  • Clearomiseur : Partie qui rassemble la résistance et le réservoir d’e-liquide. A savoir que la résistance chauffe l’e-liquide à une température située entre 50° et 300°. Ce qui garantit la production de fumée. De plus, le vapoteur profite d’un « hit » exceptionnel, imitant la sensation procurée par la cigarette classique.

Suivez quelques étapes pour votre premier vapotage :

  • Consultez le manuel d’utilisation proposé par le fabricant ;
  • Chargez la batterie à 100%. Vous aurez idéalement à brancher la câble USB sur un boîtier directement branché à une prise électrique ;
  • Nettoyer l’embout de l’e-cigarette ;
  • Remplissez le réservoir par de l’e-liquide. Respectez la limite MAX indiquée ;
  • Rassembler les éléments de la cigarette électronique. Laisser l’appareil au repos pendant 5 à 10 minutes ;
  • Actionner l’e-cig pour débuter le vapotage.

Les points à considérer

  • La cigarette électronique reste fonctionnelle tant que sa batterie présente une charge électrique. Considérez l’autonomie de votre batterie pour la recharger avant qu’elle soit à vide.
  • Choisissez de l’e-liquide qui présente un ratio PG VG compatible avec la résistance de votre appareil. Vous aurez à consulter la fiche produit de votre équipement pour découvrir ce détail. Ce qui évite éventuellement les fuites ou encore l’effet Dry Hit. Remplissez de nouveau le réservoir lorsque la quantité d’e-liquide descend à moins de 20%.
  • Il est bel et bien possible de choisir l’arôme de l’e-liquide en fonction de votre goût. Vous trouverez sur le marché différentes propositions intéressantes : menthe, fraise, vanille, pêche, cherry cola, mojito, popcorn, caramel, etc.
  • Lorsque vous ressentez une baisse de la sensation ou encore de la production de fumée, pensez à remplacer la résistance de la cigarette électronique.

Comment protéger une base de données informatiques ?

Article précédent

Photophone, les téléphones mobiles pour faire des photos numériques

Article suivant

À Lire aussi

Comments

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *