contrôle parental
0

La sécurité des adolescents est déjà assez difficile dans le monde physique, sans parler du cybermonde des médias sociaux, des textos, des jeux en ligne et des prédateurs en ligne. Mais vous ne devez pas rester les bras croisés en espérant que tout ira bien : vous pouvez prendre des mesures pour aider votre adolescent à se protéger lorsqu’il navigue sur Internet. Découvrez les principales cybermenaces pour les adolescents, et utilisez notre liste de conseils pour renforcer la sécurité en ligne de toute la famille.

Les principales menaces en ligne pour les adolescents

Internet est un labyrinthe où de bonnes informations et des sites web amusants peuvent être corrompus par des pirates et autres cybercriminels. Lorsqu’il s’agit de protéger les enfants, votre première ligne de défense consiste à comprendre les rebondissements qui attendent votre adolescent lorsqu’il pénètre dans ce paysage délicat. Voici un aperçu des principaux risques en ligne et de ce qu’ils peuvent signifier pour votre adolescent.

  • Cyberbullying : Les jeunes ont une longue histoire de s’en prendre les uns aux autres, mais aujourd’hui les railleries et les abus ne s’arrêtent pas aux portes du lycée. Les médias sociaux, les courriels, les textos et la messagerie instantanée (MI) peuvent envahir le monde de votre adolescent 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Malheureusement, il existe de multiples témoignages où la cyberintimidation a conduit au suicide.
  • Sexting : Qu’il s’agisse de l’envoi ou de la réception de photos (ou de badinage suggestif), le sexting peut conduire à de nombreux problèmes. Selon la distance parcourue et le fait que les photos échangées restent privées ou non, le sexting peut entraîner des conséquences allant d’une grave atteinte à la réputation à des accusations de pédopornographie.
  • Vol d’identité : Il peut sembler étrange de s’inquiéter du vol d’identité lorsque votre adolescent n’a pas de crédit ou de biens à voler. Mais les cybercriminels aiment prendre l’ardoise vierge de crédit d’un adolescent et ouvrir des comptes qui peuvent suivre votre enfant pendant des années. Les dommages peuvent avoir un impact sur l’avenir de votre adolescent en rendant plus difficile des choses comme l’achat d’une voiture, la location d’un appartement ou l’obtention d’un emploi.
  • Pornographie : L’exposition à la pornographie peut avoir un impact durable et entraver la capacité de votre adolescent à former des relations saines et aimantes à l’avenir. Elle crée des attentes irréalistes qui peuvent avoir un impact sur l’estime de soi et brouiller la compréhension qu’a un adolescent des relations amoureuses.
  • Prédateurs en ligne : Les prédateurs en ligne se font souvent passer pour des pairs dans le but d’entrer en contact avec des victimes potentielles. Ils peuvent se montrer sur les réseaux sociaux, les salons de discussion et d’autres environnements en ligne. De nombreux prédateurs tentent de préparer les adolescents à l’exploitation sexuelle ou à la traite des êtres humains. Mais un nombre croissant de prédateurs en ligne visent à radicaliser les enfants pour des groupes politiques ou religieux extrêmes.

6 conseils pour assurer la sécurité de votre ado en ligne

Une fois que vous avez compris les types de menaces qui se cachent dans l’ombre d’internet, vous pouvez prendre des mesures pour minimiser les risques pour votre adolescent. Ces conseils constituent une base solide de défense contre les pires menaces Internet.

1. Parlez-en

La communication est la clé pour assurer la sécurité de votre adolescent en ligne et dans le monde réel. Que votre enfant soit en préadolescence ou qu’il vienne de fêter ses 16 ans, il n’est jamais trop tôt (ou trop tard) pour commencer à lui parler de sécurité sur Internet.

Indiquez à votre adolescent les menaces en ligne qui vous préoccupent et discutez avec lui de la façon de s’en écarter. En entamant un dialogue sur la sécurité sur Internet avec votre adolescent, vous lui ouvrez également la voie pour qu’il vienne vous voir lorsque quelque chose d’étrange ou d’effrayant se produit

La sécurité sur Internet, c’est un sujet qui vous tient à cœur.

2. Établissez des règles de base

Décrivez clairement vos attentes en matière de comportement en ligne et identifiez les règles de sécurité sur Internet qui aideront à protéger votre adolescent. Incluez des choses comme le partage des comptes de messagerie et des noms d’utilisateur et mots de passe en ligne. Identifiez les sites de réseaux sociaux et les applications qui peuvent être utilisés en toute sécurité et d’autres qui sont hors limites. Consultez d’autres pratiques Internet sûres ci-dessous.

  • Ne partagez pas d’informations personnelles en ligne, notamment votre nom complet, votre adresse, votre numéro de téléphone et votre numéro de sécurité sociale.
  • Ne pas utiliser les réseaux Wi-Fi publics.
  • Ne laissez personne d’autre utiliser votre téléphone, votre ordinateur portable ou votre tablette.
  • N’acceptez pas de demandes d’amis de la part d’inconnus.
  • N’ouvrez pas les e-mails d’expéditeurs inconnus.
  • Ne cliquez pas sur des liens ou ne téléchargez rien sans en avoir préalablement discuté avec un adulte.
  • Ne partagez pas de photos en ligne ou par le biais de textes ou de messages instantanés.

3. Gardez les choses à l’air libre

Rangez les ordinateurs, les ordinateurs portables, les tablettes et les téléphones dans un endroit central de votre maison où vous pouvez surveiller l’activité et faire respecter d’autres limites

Conservez les ordinateurs.

Fixez des limites pour le temps passé à l’écran, y compris le temps passé sur un smartphone, les jeux en ligne ou toute autre activité sur le Web à laquelle vos enfants s’adonnent. Apprenez-leur à se tenir à l’écart des étrangers sur Internet, qu’il s’agisse d’un courriel de source inconnue, d’un lien suspect ou d’une demande d’ami qu’ils ne reconnaissent pas. S’ils ne sont pas sûrs, encouragez-les à vous soumettre les choses afin que vous puissiez décider ensemble si quelque chose est sans danger ou non.

discussion ado

4. Mettez en place des protections

Utilisez un filtre de contrôle parental pour limiter l’exposition de votre adolescent à des contenus inappropriés. Les contrôles parentaux peuvent vous donner des informations précieuses sur les activités en ligne de votre enfant et vous alerter sur d’éventuels signaux d’alarme.

Si vous craignez de violer la vie privée de votre adolescent, recherchez une application de contrôle parental conçue pour guetter le danger plutôt que d’espionner votre enfant. Il existe de nombreuses applis qui informent les parents des risques potentiels sans exposer les détails qui pourraient donner à votre adolescent le sentiment d’être méprisé et violé.

Et assurez-vous toujours que les paramètres de confidentialité sont en place sur tous les appareils, applications et programmes que votre adolescent utilise. Assurez-vous qu’ils savent comment sécuriser leur smartphone contre les pirates et autres cybermenaces.

5. Connectez-vous en ligne

Restez au courant de tous les profils de réseaux sociaux de votre adolescent, et demandez-lui de vous ajouter comme ami. Cela peut être plus qu’une précaution de sécurité – cela peut aussi être une façon amusante de rester connecté à votre adolescent et d’établir la confiance. Mais le principal avantage de l’amitié avec votre adolescent est la capacité à reconnaître un danger potentiel et à l’étouffer dans l’œuf

La sécurité de l’enfant, c’est la sécurité.

Faites en sorte que vous soyez le premier ami que votre enfant ajoute s’il veut télécharger une nouvelle application ou un nouveau réseau social. Cela vous permet non seulement d’avoir un aperçu de ce qu’ils font en ligne, mais aussi d’en savoir plus sur l’application et ses dangers potentiels

Les parents peuvent aussi vous aider à reconnaître les dangers potentiels.

6. Recherchez les signes de problèmes

Malgré tous les efforts déployés pour protéger votre enfant en ligne, il arrive que les mauvaises choses passent quand même. Peu importe à quel point vous pensez que les comportements de votre adolescent sur Internet sont sûrs, il est toujours bon de garder un œil sur les signes indiquant que les choses ne sont peut-être pas aussi sûres que vous le pensez. Recherchez ces signes avant-coureurs qui indiquent que votre adolescent peut avoir des problèmes.

  • Comportement réticent comme cacher les écrans lorsque vous entrez dans la pièce ou essayer d’aller en ligne en dehors de la supervision
  • Créer de nouveaux comptes de messagerie, des profils de réseaux sociaux, etc.
  • L’automutilation
  • Devenir maussade ou se retirer
  • Se désintéresser de ses amis ou de ses activités
  • Disposant de fortes réactions émotionnelles après être allé en ligne

Babyphone : meilleurs baby-moniteurs pour surveiller les bébés

Previous article

Comment trouver mon adresse IP sur mon ordinateur ?

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *